Cocteau et les photographes

Toute sa vie durant, Cocteau a fréquenté les photographes. Certains tels Man Ray ou plus tardivement Lucien Clergue ont joué un rôle majeur dans son oeuvre, ou ont contribué à la propagation de son image publique. Notre principe consiste ici à ne donner que quelques indications, sans reproduire les photographies utilisées dans d'autres sections de ce site.

Clichés anciens

Cocteau enfant (1896)

 

10 ans

Cocteau soldat

 

Sur le front belge

Le Piquey 1919

Cocteau enregistre Le Camarade

 

 

 

Cocteau et son singe (Toulon 1930)

Cocteau photographie ses amis

 

 

Modigliani, Picasso, André Salmon devant la Coupole

Alors qu'il s'est illustré dans tous les domaines de l'image, il semble que Cocteau ait renoncé à la pratique de la photographie, n'occupant d'autre rôle que celui de modèle.

Kisling, Manuel Ortiz de Zarate, Max Jacob, Picasso et Pâquerette (photo J. Cocteau)

 

Man Ray

 

 

Cecil Beaton

Germaine Krull (1923)

Berenice Abbott

 

 

Herbert List

 

List est sans doute le seul à avoir immortalisé le mural de l'appartement du Palais-Royal:

George Platt-Lynes

 

Voir d'autres clichés célèbres

Raymond Voinquel (1947)

Philippe Halsman

En dehors de son histoire singulière, Halsman reste le photographe qui a produit les portraits les plus signifiants de Cocteau. C'est Life en 1949 qui lui commande cette série (trois seront publiés). De la collaboration avec son modèle naît une autre oeuvre à part entière Dream of a Poet, où le montage redessine de façon unique la personnalité du poète:

La version couleur des deux clichés bien connus est une rareté.

On ne saurait se priver, malgré sa célébrité de cette photo de Cocteau aux pieds nus en lapin d'Alice.

L'oiseleur aveuglé

 

Le poète discute avec l'éternité

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau